Le Marteau-Pilon

Marteau-pilon-nuit.jpg

C'est l'emblème de la Ville du Creusot. Situé à l'entrée sud de la ville, place du 8 mai 1945, cette imposante machine-outil de forge a fait faire un bond à l'industrie métallurgique en 1877, alors en plein développement.

François Bourdon, concepteur du marteau-pilon pour la société Schneider, a ainsi mis au point un ingénieux premier outil de forgeage de 100 tonnes. Le premier coup de pilon fut donné le 23 septembre 1877 et lorsqu'il était en action, on entendait le choc sur la pièce à 10 km à la ronde !
Il était le plus puissant du monde et le seul de son éspèces pendant des années. Le marteau-pilon symbolisa longtemps la suprématie de l'industrie creusotine et fut imité par les grandes forges comme Saint-Chamond, Terni, Bethlehem (USA).
Il a été démonté en 1930 et est classé Monument Industriel International par "The American Society of Mechanical Engineers".

Le principe du marteau-pilon à vapeur :
C'est la force de la vapeur qui, agissant sur le piston, soulève le marteau par la tige. En laissant la vapeur s'échapper, l'ensemble piston+marteau retombe et frappe la pièce avec une grande force. Le mouvement du marteau-pilon de 100 tonnes est très précis : un forgeron expérimenté pouvait fermer une bouteille avec un bouchon de liège sans la briser ou encore casser la coque d'une noix en laissant le fruit intact !

Les quelques caractéristiques du Marteau-Pilon de 100 tonnes :
Diamètre du cylindre : 1,90 m
Course du marteau : 5 m
Poids de la masse active : 100 tonnes
Hauteur totale : 21 m
Poids du pilon : 550 tonnes
Profondeur de la fondation : 8,50 m
Poids de la chabotte (support de l'enclume) : 750 tonnes
Poids total de l'appareil : 1300 tonnes