Le Creusot

Le site officiel de la ville de toutes les énergies !


Le Creusot, ville industri'Elles

Découvrez toute la démarche sur www.villeindustrielles-lecreusot.eu.


L’industrie occupe une très grande place au Creusot et actuellement les chefs d’entreprises ont un besoin en main d’oeuvre qualifiée. L’emploi industriel représente 40 % des emploisau Creusot. Un secteur porteur donc, mais où les femmes sont trop peu présentes à cause d'idées reçues persistantes : le secteur industriel serait sans avenir, avec des conditions de travail trop pénibles et surtout réservé aux hommes.

La Ville du Creusot a souhaité se saisir de cette problématique dont l’intérêt est double : satisfaire les besoins en main d’œuvre formée des entreprises locales et répondre au problème du chômage des femmes. A bas les préjugés : l’industrie n’est plus ce qu’elle était. Poussière et saleté ont quasiment disparu, les machines automatisées ont fait leur apparition. Les portes du secteur industriel sont grand ouvertes aux jeunes filles et femmes.

Après la signature d’une charte mixité/égalité professionnelles, la participation régulière à l’opération Techni’Femmes organisée par l'association FETE, Femmes Egalité Emploi, la Ville du Creusot a adopté en octobre 2010, une Charte pour la promotion de l’emploi féminin dans l’industrie, par laquelle elle s’engage notamment à "contribuer activement à l’intégration des femmes dans l’industrie".

L’étape suivante a consisté en l’organisation d’un colloque en mai 2010, réunissant des représentants d’entreprises, des organismes de la formation, de l’insertion, de l’orientation qui ont réfléchi ensemble à l’insertion des femmes dans l’industrie. Au cours des échanges, différents facteurs ont été pointés du doigt tels que la méconnaissance du tissu industriel local, et une vision dévalorisée des métiers de l’industrie, véhiculée notamment par la famille. La vision traditionnelle de l’usine synonyme pour beaucoup de pénibilité et de lieu sale, l’insuffisante ouverture des entreprises sur l’extérieur, les stéréotypes persistants sur les métiers dits "masculins" ou "féminins" sont autant de freins à l’arrivée des femmes dans l’industrie.

Pour aller plus loin dans la réflexion, un groupe de travail restreint, formé de participants du colloque a été mis en place. Trois axes de travail ont été retenus :
> la rédaction d’un répertoire valorisant les métiers et formations industriels présents sur le territoire ;
> l’organisation de simulations sur poste de travail, pour faire connaître de manière concrète les formations et emplois techniques aux collégiennes, lycéennes et femmes en reconversion ;
> la réalisation d’un guide des bonnes pratiques d’accueil des femmes en entreprise pour faire évoluer les mentalités et valoriser les apports de la mixité.