Le Creusot

Le site officiel de la ville de toutes les énergies !


Le Château de la Verrerie... et son parc

Chateau2.jpgLe petit théâtrePhoto parc 1   Photo parc 2 Photo parc 6 Photo parc 8  

Il a été édifié pour abriter la cristallerie de la reine Marie-Antoinette en 1787. En 1837, il est devenu la résidence des Schneider, maîtres de forges.

De style classique, la cour d'honneur du Château est encadrée par les deux anciens fours de la cristallerie de forme cônique et hauts de 27 mètres. L'un abrite aujourd'hui un magnifique petit théâtre à l'italienne style Trianon et l'autre une galerie pour des expositions temporaires.
Vous découvrirez dans le corps central le Musée de l'Homme et de l'industrie de l'Ecomusée et dans la salle du jeu de paume l'exposition "le Métal, la Machine et les Hommes" de l'Académie François Bourdon. Ces expositions retracent l'histoire industrielle de la ville, de ses usines, de ses ouvriers et de la dynastie Schneider. Vous trouverez également dans ces lieux, une exposition de cristaux, une maquette animée des ateliers du Creusot vers 1900, les maquettes des expositions universelles.
Le Château abrite également l'Office de tourisme et les bureaux de la Communauté.

Au temps de la cristallerie, existent déjà sur les terrains au Sud de l'entée principale, des jardins potagers pour les ouvriers et un petit jardin d'agrément pour la direction.
C'est Eugène Ier (Schneider) qui, dans les années 1860, transformera ces espaces en parc paysager, comme c'était la mode sous Napoléon III. Il est alors clos par un mur d'enceinte.

Dans sa forme actuelle, le parc est l'œuvre du paysagiste Henri Duchêne et, après sa mort, de son fils Achille Duchêne. Les reliefs des terrains sont alors profondément modifiés et d'importants décaissements sont réalisés pour embellir les terrasses avec parterres : l'un de broderies, l'autre de pelouses avec statues.
Après le rachat par la Ville du Creusot, en 1969, cet espace est ouvert au public.

Ce superbe parc à l'anglaise de 28 hectares est un véritable poumon vert au coeur de la ville où vivent de nombreux géants centenaires (pin pleureur de l'Hymalaya, tulipier de Virginie, cèdre de l'Atlas, sorbier des oiseleurs...) constituant un magnifique arboretum de 50 essences.
Le parc du Château est un cadre agréable de promenade, un lieu où l'on peut passer des moments paisible entre l'étang, le clos animalier et l'aire de jeux pour enfants.
Près du Château, des jardins à la française et une immense terrasse panoramique permettent d'admirer la pelouse centrale qui coule jusqu'à l'étang.